Qu'est-ce que la mode éthique?

L’impact du Covid-19 sur la mode et le e-commerce

Quelles constatations?

La France a été mise en confinement le 17 mars suite à la propagation du Covid. Seul les magasins de premières nécessités (supermarché, tabac, boulangerie) ont pu rester ouvert en s’adaptant. Tous les autres secteurs du commerce ont été affectés par la fermeture de leurs magasins. Cependant, on va s’intéresser aujourd’hui à l’impact du Covid sur l’industrie textile.

A la fermeture des magasins physiques, le premier réflexe a été de se tourner vers les magasins dématérialisés, le e-commerce. Les enseignes se sont organisés tous les jours afin de pouvoir assurer leurs services d’envois et de livraisons. Beaucoup travaillant à nombre réduit et à horaire adapté afin de préparer les commandes.

Rejoins le club

En rejoignant le club tu auras accès à notre bibliothèque de ressources gratuites disponibles uniquement pour les membres. Cette bibliothèque est protégée par un mot de passe qui te sera communiqué à la fin de ton inscription au club. En plus de ces ressources, tu recevras des offres exclusives par mail!

Alors, si ça te tente, rejoins-nous!

L’impact du Covid

L’impact du Covid sur la consommation

La consommation dans l’industrie textile a fortement chuté lors de la fermeture des magasins secondaires. Seul les magasins de premières nécessitées étaient ouvert, magasins où l’on ne peut pas trouver d’articles de mode. De plus, à l’annonce du confinement beaucoup se sont rués dans les magasins afin d’y faire des stocks en vue du confinement à venir. On a pu voir passer sur internet beaucoup de vidéo de gens se battant pour des denrées quotidiennes en en oubliant complètement la mode. En effet, la consommation de l’industrie textile à également chuté, car elle n’était pas une priorité en vue du confinement.

Lors de la première semaine de confinement les portails en ligne de mode on subit une chute de 52,91 % et le luxe de 55,91 % de leurs fréquentations. Du 16 au 23 mars l’e-commerce français a connu une hausse de trafic de 13,1 %, hausse générée par la grande distribution 161,92 % et les médias 88 %. Les internautes continuent à aller sur les sites d’achats, mais ne consomment pas. C’est le cas pour l’industrie de la mode et du luxe, pour le secteur de la joaillerie et de la cosmétique.

Les plate-formes de secondes mains telles que Vinted ont fortement été impacté au début du confinement. Les ventes ont chuté à 4 % au début du confinement dû au mode d’envoi employé par ces plate-formes. En effet, utilisant souvent des points relais (Mondial Relay, e-Chronopost) ces plates-formes ont dû suspendre les ventes les petits commerces (point relais) ayant été fermé.

L'impact du Covid-19 sur le e-commerce 3
L’impact du Covid sur les exportations et importations

Outre les premières difficultés précédemment évoqué, l’industrie textile a dû faire face à une baisse d’exportations et d’importations sur le territoire français.

Les exportations françaises d’habillement ont connue une chute de 2,4 milliards d’euro (soit 12%) entre janvier et mars. Les exportations textiles quant à elles chutent de 1,11 milliard d’euro (soit 9%).
Quelles sont les causes de ses chutes ? Tout simplement la mise sur pause de toute l’industrie au commencement du confinement avec un télétravail rendu quasiment impossible.

L’impact a été le même sur les importations françaises, l’activité a fortement diminué chez les pays producteurs les empêchant de livrer leurs commandes. Quelles soient intra ou extra-européenne les importations ont baissé de 11 %.

L’impact du dé-confinement

La consommation de mode ayant été mise tout en bas des priorités, reprend du poile de la bête à l’arrivé du dé-confinement. Le secteur connais désormais des ventes supérieurs à ses ventes d’avant confinement.

Croissance du chiffre d’affaire

FoxIntelligence a réalisé une étude du 11 au 17 mai sur plus de 150 portails et, a constaté que les ventes en ligne dépassent de 30 % les ventes d’avant confinement. L’étude montre ensuite un retour à l’équilibre, après avoir dépassé leurs niveaux de ventes en lignes avant-crise, les ventes sont retombés à la normale.

Le seconde mains connait lui aussi un nouvel essor, il capte désormais 26 % des parts de marché contre 23 % avant confinement. Selon FoxIntelligence, Vinted capterait à lui seul 19 % des ventes par un effet de rattrapage qui était prévisible.

Hausse du chiffre d’affaire dans l’industrie textile face aux autres industries

FoxIntelligence a réalisé un classement des portails de ventes les plus sollicités pendant le mois d’avril. Ce classement met en avant les marques les plus achetés pendant le mois d’avril et, montre encore une fois une forte croissance des ventes de modes.

En conclusion

L’industrie de la mode a connu des hauts et des bas pendant cette pandémie. Si les gros groupes et marques de luxes ont su se relever après le confinement en augmentant leur chiffre d’affaire. Ce n’est peut-être pas le cas des petits designers pour lesquels un vide s’est crée.

C’est pourquoi il est important à l’heure actuelle de favoriser l’économie locale en achetant du Made in France. Afin de se soutenir les un les autres.

Rejoins le club

En rejoignant le club tu auras accès à notre bibliothèque de ressources gratuites disponibles uniquement pour les membres. Cette bibliothèque est protégée par un mot de passe qui te sera communiqué à la fin de ton inscription au club. En plus de ces ressources, tu recevras des offres exclusives par mail!

Alors, si ça te tente, rejoins-nous!

Sources:

2 Comments
  • Maria
    Posted at 13:46h, 12 juin Répondre

    Bonjour,
    cet article est très intéressant!
    J’ai fait 2-3 achats mode pendant le confinement en ligne et j’ai du faire à moi toute seule le CA de Vinted pendant cette période! Mais Chronopost a été sature plusieurs fois (j’avais une superette qui faisait pick-up point à côté) et a même perdu un de mes colis 🙄

    Je te souhaite une bonne jourée,
    Maria

    • Sloan Rose
      Posted at 07:49h, 16 juin Répondre

      Salut!
      Oui c’était une vrai galère. J’en ai profité pour faire un gros tri dans mes affaires et une Vintie à attendu plus d’un mois son colis car bloqué par Chronopost.
      Super contente que mes articles te plaisent, bonne journée

Post A Comment